Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Centrafrique : Le trio de la transition dresse le bilan des 100 jours
Centrafrique : Le trio de la transition dresse le bilan des 100 jours
Par Pacôme PABANDJI

Le président centrafricain de la transition Michel Djotodia a fait le bilan de ses 100 jours à la tête de la Centrafrique ce samedi 27 juillet 2013. C

7 commentaires

E
Voilà comment les acteurs de la transition entendent gérer le pays, avec des soldats étrangers, qui pillent, tuent, violent sans que aucuns des trois, n'en parlent il faut appeler " un chat, un chat" Aujourd'hui tous les chefs militaires SELEKA sont des bandits de grands chemins, ressortissants tchadiens et soudanailes chefs militaires SELEKA sont des bandits de grands chemins, ressortissants tchadiens et soudanais, c'est la VERITE
Alors, le changement de dénomination n'est pas essentiel, car 18 mois après le
terme FACA sera restauré, par les vrais centrafricains, mais que deviendrons les généraux étrangers, Monsieur DJOTODIA, doit faire un plan de carrière pour lui et ses mercenaires, si d'ici là,
ils ne sont pas rattrapés par la CPI !
Quant aux nominations bidons, à
l'exemple des postes dans les ambassades, franchement, c'est une honte pour la RCA, d'être représenté par des personnages, tels que ce monsieur Désiré que je crois, n'a pas sa place, car si, le représentant de la RCA à l'UNESCO est un comptable, chômeur de surcroit,
c'est vraiment l'émergence de la médiocrité. Comme DJOTODIA à l'habitude de prendre des décrets et les rapportés, qu'il le fasse, maintenant pour les frères de Crépin.
Comme, il pense refaire le gouvernement, ça serait mieux d'exclure, la Ministre des Affaires Etrangères, qui est en fait un " homme de paille" de Crépin MBOLIGOUMBA, après avoir imposer son cousin DOUBANE, il a tout fait pour le remplacer avec cette dame, qui est en fait sa maitresse! Mais pourquoi ce jeune est si influent, alors que politiquement, il ne représente RIEN !
Les NZAPA ZANDE ont t-ils, envouté tous les leaders politiques, voilà quelqu'un qui ne représente que lui et ses parents, qu'il tente d'exfiltrer pour les installer en France !
Il s'est autoproclamé AVOCAT, or cela est FAUX, sinon qu'il présente les preuves, qu'il est rattaché à un barreau d'un Etat aux USA, nous allons faire des recherches sur place, pour attester ou infirmer !
Monsieur Crépin est un usurpateur, comme DJOTODIA c'est le règne des AUTOPROCLAMES
» lire la suite
M
Je ne suis pas un juriste, spécialiste en droit constitutionnel, mais je crois que les textes sont plus clairs et ne souffrent ni d' ambiguïtés ou de nuances, dans leurs interprétations, le moment venu par les membres de la Cour Constitutionnelle de Transition. alors dire que la question de l'élection des trois ts de la Cour Constitutionnelle de Transition. alors dire que la question de l'élection des trois têtes de la Transition (le TRIO) des membres du gouvernement, et du bureau du CNT. Lisez le bien
Article 101:
Sont EXPRESSEMENT EXCLUS de la révision.
1° La forme républicaine et laïque de l'Etat;
2°L'inéligibilité du Chef de l'Etat de la transition (Mr DJOTODIA), du Premier Ministre de la transition (Me TIANGAYE), des membres du Gouvernement de la transition, du bureau du CNT (Mrs NGUENDE et ses collègues du bureau), aux élections PRESIDENTIELLES, LEGISLATIVES organisées durant la transition.
Autrement dit: Mrs DJOTODIA,TIANGAYE, NGUENDE, les membres du Gouvernement de la transition et ceux du bureau du CNT, ne doivent pas ETRE CANDIDAT, c'est clair!!!
Alors si lors de la conférence de presse, l'un des trois à dit qu'il appartenait au CNT de décider sur leurs cas pour les élections législatives, il doit, soit bien relire l'article 101, soit s'il a vraiment envie, c'est son droit, qu'il démissionne, avant la prestation des serments devant la Cour Constitutionnelle de transition, sinon c'est plus possible ! Ni le CNT, ni le Médiateur, ni la Cour Constitutionnelle, ne peuvent réviser l'article 101,au risque de violer cette charte.
Alors, que ça soit DJOTODIA, TIANGAYE, qui n'ont jamais gagnés une élection, doivent méditer maintenant, s'ils veulent prendre leur revanche, car nous sommes dans un système politique, où la revanche est tout un programme, qu'ils ne se prive pas de ce bonheur, mais qu'il DEMISSIONNE maintenant ou jamais!


» lire la suite
G
C'est le règne du dilettantisme qui a court en Centrafrique depuis l'arrivée au pouvoir de Michel Am Nondroko Djotodia. Nous avions cru à des gens qui allaient être à l'opposé de François Bozizé et nous nous retrouvons avec des "démons".

Le compte-rendu de la conférence du leader de la SELEKA arouvons avec des "démons".

Le compte-rendu de la conférence du leader de la SELEKA appelle deux principales observations:

1° Djotodia affirme que les exactions sont le fait de bandits, de jeunes qui ont intégré récemment la rébellion. C'est effarant d'entendre un responsable d'un mouvement militaire déclarer que des recrues sèment le désordre dans le pays et font porter ainsi la responsabilité à la SELEKA. Est-ce crédible?

Il n'y a que les naïfs pour le croire car, comment des gens aguérris et disciplinés peuvent se laisser dominer par des néophytes probablement pas bien équipés comme eux? Avez-vous déjà vu un ancien maçon recevoir des directives d'un apprentis d'une semaine? Qui peut croire cela?

2°Le seigneur de guerre Djotoda poursuit en mettant en cause des "anciennes milices de Bozizé" dans les exactions de ces derniers mois. Est-il aussi crédible dans cette déclaration?

Comment peut-on imaginer des hommes aussi féroces que les éléments de la SELEKA se révéler incapables de débusquer les anciens collaborateurs de Bozizé, sachant que ceux-ci n'étaient pas des milliers en termes de miliciens? Or, différents témoignages ont fait état de ce que toutes les personnes ayant collaboré avec Bozizé étaient, et le sont d'ailleurs, recherchées ou abattues par les "tueurs" de la SELEKA.

Depuis leurs prise de pouvoir, les cadavres de militaires, ex-garde présidentiels, et autres proches de Bozizé ont été découverts dans la ville de Bangui. Et comment ferait-il que des bandits puissent leur échapper à ce point?

Ces deux mensonges nous révèlent au jour le jour la nature profonde de Djotodia: un manipulateur d'homme, un homme qui ne cherche que sa survie politique en jouant de tout ce qui peut l'aider à réaliser ses ambitions. Le bien-être des centrafricains ne viendra jamais de cet homme, il a trompé son camp et il nous trompe pour espérer sortir de la tragédie dans laquelle il nous a plongé.

Pourquoi, le porte-parole de son gouvernement ne s'exprime pas clairement sur la fatoua sur les cochons à Gola et à Kaga-Bandoro? Pourquoi le Porte-parole de la présidence ne parle presque jamais sur des questions d'actualité en Centrafrique? A quoi servent-ils?

Les courtes déclarations de Me Tiangaye ne sont pas pour le renforcer.Certes, les longs discours ne sont pas toujours utiles mais parler pour gagner le c
» lire la suite
C
Crepin Mboli Goumba est le fruit du mauvais calcul de Ziguele et Tchiyangai. Ce sont les deux hommes qui l ont fabrique de toute piece et maintenant il leur rend la bonne monaie. Il a nomme trois parents a l ambassade et on ne compte pas ceux dans les Ministere a Bangui. Ziguele et Tchiyange devront rendre des comptes on ne compte pas ceux dans les Ministere a Bangui. Ziguele et Tchiyange devront rendre des comptes car Crepin n a pas fini maintenant qu il a reussi a se faire l homme fort de NDjotodja. Il va instaurer le tribalisme et le clientellisme puisqu il place des pqrents partout . C est pourquoi il faut maintenant exiger la fin de la transition et le depart de Tchiyangai l imcompetent notoire de Premier Ministre

C A Akbar
» lire la suite
C
Bilan de 100 jours ?
Quel bilan ?
Il nous semble qu'il soit incomplet:
Ils n'ont pas donné le nombre de centrafricains qui ont été tués dans leur pays en 100 jours.
Il ne faut pas oublier ceux qui sont morts de faim.
Ils laissent cette comptabilité macabre à la communauté internatio qui sont morts de faim.
Ils laissent cette comptabilité macabre à la communauté internationale qui sait faire parler les chiffres.
une fois que la communauté internationale aura parlé, ils enveront un ministre de la République démentir comme d'habitude.
» lire la suite
C
Le Trio de la Transition=Blancs Bonins, Bonins Blancs, car auteur et co-auteurs des pillages, destructions, viols et meurtes en Centrafrique depuis le 24 mars 2014.
A
En deux mots faut se l'avouer, le bilant est extrêmement négatif, tout les centrafricains sensés le diront, trop de larme ont coulé durant ces 100 premiers jours de Djotodja et les siens au pouvoir.

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Mi-décembre 2022, le Président Touadéra qui participait au sommet États-Unis-Afrique à Washington s’était vu remettre par les services de la s » ...la suite
Le président de la République centrafricaine (RCA), Faustin-Archange Touadéra, a accusé ce 5 mars 2023 à Doha les pays occidentaux d’entretenir » ...la suite
Le président centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, a violemment attaqué les Occidentaux dimanche 5 mars à Doha, au Qatar. Il les a accusé "d' » ...la suite
Face à la décadence de la France en Afrique noire, à la montée en puissance de la présence de la Fédération de Russie à travers la milice Wagn » ...la suite
Selon des médias américains et des sources locales, les États-Unis multiplient leurs efforts pour limiter l’influence de Wagner en Libye et au So » ...la suite
Le gouvernement marocain vient d’annuler, pour « des motifs d’agenda » peu convaincants, les rencontres qui devaient avoir lieu, les 23 et 24 j » ...la suite
L’ancien président de la République de Guinée Alpha Condé (84 ans) et son opposant Cellou Dalein Diallo (70 ans), ont renoué le contact. Les de » ...la suite
En Centrafrique, la cour constitutionnelle a déclaré vendredi 20 janvier conforme à la Constitution la loi relative à l'organisation des référen » ...la suite
Selon son site internet, Russophononie Afrique, cette association veut « regrouper les russophones et les amis de la langue russe en Afrique ». Son » ...la suite