Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Point de vue » Quand Fidèle Gouandjika alias le milliardaire de Boy-Rabe écrit au Président Michel Djotodia pour le féliciter
Quand Fidèle Gouandjika alias le milliardaire de Boy-Rabe écrit au Président Michel Djotodia pour le féliciter
Fac simile de la lettre de félicitation de l'ex-ministre boziziste Fidèle Gouandjika au Président de la Transition centrafricaine Michel Djotodia

13 commentaires

R
Tu as déja passé ton temps mon vieux. Chaque chose a son temps. Aussi il fayt utiliser les vrais termes et non des flateries. C'est le Président de la Transition et non le Président de la RCA. Mais je crois bien que tu ne feras plus partie.
M
vous faites pitié pas de dignité.vous n'avez pas de couilles
H
C'est un vrai caméléon ce monsieur. Il cherche juste à voler de nouveau. Ils n'ont jamais aimé la RCA ces hommes marionnettes. Bande de voleurs.
M
Franchement la honte il me fais honte ce monsieur Gouandjika le grand voleur de centrafrique il faut que DJotodia les mets tous en prison bonde des voleur un vrai cameleon
C
Dire que ce bon monsieur a été ministre de la République me laisse sans mots.
En plus, il cherche à rappliquer en se faisant plus plat que le plancher.
Lui , qui traîne pleins de casserolles,
cherche peut -être à échapper au glaive de la justice.
Il n'aura qu'à rapatrier ses milliarherche peut -être à échapper au glaive de la justice.
Il n'aura qu'à rapatrier ses milliards pour se faire pardonner.
" On prend les mêmes et on recommence."
Nous comprenons pourquoi ce pays n'avance pas.
» lire la suite
L
c'est un homme libre quand même
P
GOUANDJIKA nous fait honte, alors qu'on a pensé qu'un homme de cette carrure ferait l'unanimité autour du fauteuil présidentiel. Mais hélas, il vient de nous démontrer aisément sa cupidité et mesquinerie. Bien qu'il s'en défent très maladroitement sur les réseaux sociaux mais la jeunesse a très vite compris il s'en défent très maladroitement sur les réseaux sociaux mais la jeunesse a très vite compris de quel homme il est. Nous allons désormais régarder ailleurs pour un soutien à l'homme providentiel que la jeunesse va soutenir pour sortir la RCA de l'abîme. » lire la suite
H
Ah Fidèle !!!

Tu peux un jour montrer que tu es un Homme qui peut être un exemple pour les autres que d'être un thuriféraire, pour simplement avoir toujours le haut du pavé!

Sois humble, et n'oublie jamais d
C
Quand un Ancien Ministre comme Chégué félicite le Président de la SELEKA pour la promulgation de la charte de la transision et n'arrive pas à bien comprendre son contenu, c'est très grave.

Chégué: "Le Chef de l'Etat de la Transition ne porte pas le titre du Président de la République" (art. 104 de Chef de l'Etat de la Transition ne porte pas le titre du Président de la République" (art. 104 de la CT).
Où c'est pour bercer le Président de la SELEKA?
» lire la suite
G
Pouruqoi la justice ne commence pas par s'intéresser à ce criminel économique de la république pour qu'il se taise?
Il était le bras droit de Boz, alors pourquoi Ndjotodjia le caresse t-il?
B
Franchement oublier LE NOM chegue et l'appeller CAMELEON c'est un vrai CAMELEON milliardair voleur tu t'es bien enrichi sur les dos des centrafricains Gouandjika le CAMELEON dieu va ecoute notre priere tu paierai le mal que ta fais tes enfants vont paie le jour du jugement viendra un jour espece de CAMELEON espece de Vque ta fais tes enfants vont paie le jour du jugement viendra un jour espece de CAMELEON espece de VOLEUR laisse les centrafricain tranquille dans leurs souffronce je te haie je te deteste LE CAMELEON NGOUADJIKA » lire la suite
A
Monsieur NGOUADJIKA, vous faites la honte de tous les ouvriers qui sans doute n'étaient pas au mangeoire comme vous et qui méritaient d'emmener de bonnes idées au sein du KNK mais malheureusement par votre voracité vous écartez tous ceux qui méritaient mieux. Aujourd'hui l'heure n'est pas de faire votre procès mous écartez tous ceux qui méritaient mieux. Aujourd'hui l'heure n'est pas de faire votre procès mais pitié rester là où vous êtes même les autres militants de KNK attendent de dégager ceux qui ne méritent point d'être devant la scène politique. Vous feriez mieux de vous taire que de faire du bruit même
AM NONDROKO DJOTODIA n'a pas sa place à la tête de ce pays. Bientôt nous allons vous dégager et tous ses vieux croulants d'avant l' indépendance qui ternissent l'image et l'honneur de notre patrie, pour laisser place à une génération nouvelle et démocratique conquérante du développement de la Centrafrique et de la sous région dans sa globalité.

PS: Lorsque j'aurai mon "Bouta" j'appellerai tous les ouvriers KNK pour vous demander des comptes ...
» lire la suite
S
Que recherches tu au travers de cette lettre de félicitation et de soutien réellement ?

Peut être de nouveau l'envie de te voir reconduire à un poste mielleux qui sait?

Toujours l

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Dans une conclusion d'un article récent, je demandais au Président élu des Français de ne plus remettre les pieds en Afrique puisqu'il n'était pa » ...la suite
Dix ans après le lancement de Serval au Mali, l’ancien président de la République française (2012-2017) affirme, dans une interview à RFI et Fr » ...la suite
Le sociologue centenaire évoque les conflits traversés et plaide pour une résolution négociée du conflit en Ukraine. Le jour est gris, il pleu » ...la suite
Emmanuel Macron a accusé la Russie d'alimenter une propagande anti-française en Afrique pour servir un "projet de prédation" sur des pays africains » ...la suite
En Centrafrique, après sa lettre au président Faustin-Archange Touadéra, Danièle Darlan sort maintenant de son silence médiatique. L'ex-présiden » ...la suite
Dans le discours controversé qu'il a prononcé du haut de la tribune des Nations unies le 24 septembre dernier, le Premier ministre malien par intér » ...la suite
ENTRETIEN. L’économiste et ancien ministre togolais publie un livre plaidoyer dans lequel il propose un nouveau modèle économique basé sur le n » ...la suite
Je reviens de Bangui et ce que j'y ai vu m'a laissé complètement pantois : absence de rues praticables, chaussées abandonnées aux motos-taxis qui » ...la suite
En Centrafrique, c’est la parole d’un homme de paix : le cardinal Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui, s’inquiète de la montée des d » ...la suite
Cette Chronique n’a pas pour objet de dire à l’Afrique qu’elle doit choisir son camp dans la guerre invisible que se livrent l’Occident et la » ...la suite