Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Point de vue » TRANSITION : CHRONIQUE D
TRANSITION : CHRONIQUE D
Avec la prudence emprunte de peur qui le caractérise et subséquemment l

6 commentaires

K
Que des théories. A le lire, il dépasserait Boganda.
D
Maître Oiseau de mauvaise augure. Jeux des mots, sacré pyromane la nuit et pompier le jour.
U
Je suis toujours surpris de la reaction de certains centros.Quand ngouadjika soutien djotodia,on le critique.Quand Me Zarambaud analyse la situation actuelle pour avoir une issue a cette crise,on le traite de tous les noms.OH mon Dieu,aide les centros pour qu,ils regardent ce qui se passe dans leur pays.
B
c est courageux de part de l éminant mr zarambo assinganambi . mais le souci c est qu il est tres intelligent et ils y ont pleins des intellectuels centrafricains comme lui qui nous fonts rever de beaux discours en plus c est des gens diplomes; tres qualifiers; reconnus sur le plans internationnal. mais 1993 ;2003;201 c est des gens diplomes; tres qualifiers; reconnus sur le plans internationnal. mais 1993 ;2003;2013 eux aussi victimes on se demandes qu est ce qu ils attendent pour materialiser leur penser ? assez nous les centrafricains d en bas on est fatiguer. j ai pas connu jean bedel Bokassa mais je regrette maintenant sa mort . que sa memoir soit rehabilite. car tous ces intelos ont etudier ; ce sont soigner ou administrer plus ou moins dans les établissements ou bâtiments publiques construit par ce pauvre colonel quoi n est pas un universitair alors centrafricains ils faut se pauser des bonnes questions avant que ces futures monarques vous envoient dans la gueule de lion avec leur fameuse acte de desobeissance civil . a eux maintenants d agir . au actes les intellos centrafricains on reconnait un bon masson aux pieds du mures . j ai confiance je crois a nos intellos mais assez les grands discours faites nous sortir de cette merdes cela dur depuis 1993 .

Bichigo
» lire la suite
V
Félicitation cher maitre ! Vous avez décrit avec aplomb la situation actuelle du pays, avec en plus des propositions concrètes de sortie de crise, j'allais dire de libération. Puissent vos confrères TIANGAYE, MBOLI GOUMBA, POUZERE) qui sont au gouvernement vous rejoindre dans cette lutte pacifique et intelligente GOUMBA, POUZERE) qui sont au gouvernement vous rejoindre dans cette lutte pacifique et intelligente ! Vous avez le respect des Centratrafricains. Quelque soit la longueur de la nuit, le jour finira par arriver .... » lire la suite
D
Merci Maître pour ta position courageuse et tes propositions concrètes pour une sortie de crise dans notre pays.

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Dans une conclusion d'un article récent, je demandais au Président élu des Français de ne plus remettre les pieds en Afrique puisqu'il n'était pa » ...la suite
Dix ans après le lancement de Serval au Mali, l’ancien président de la République française (2012-2017) affirme, dans une interview à RFI et Fr » ...la suite
Le sociologue centenaire évoque les conflits traversés et plaide pour une résolution négociée du conflit en Ukraine. Le jour est gris, il pleu » ...la suite
Emmanuel Macron a accusé la Russie d'alimenter une propagande anti-française en Afrique pour servir un "projet de prédation" sur des pays africains » ...la suite
En Centrafrique, après sa lettre au président Faustin-Archange Touadéra, Danièle Darlan sort maintenant de son silence médiatique. L'ex-présiden » ...la suite
Dans le discours controversé qu'il a prononcé du haut de la tribune des Nations unies le 24 septembre dernier, le Premier ministre malien par intér » ...la suite
ENTRETIEN. L’économiste et ancien ministre togolais publie un livre plaidoyer dans lequel il propose un nouveau modèle économique basé sur le n » ...la suite
Je reviens de Bangui et ce que j'y ai vu m'a laissé complètement pantois : absence de rues praticables, chaussées abandonnées aux motos-taxis qui » ...la suite
En Centrafrique, c’est la parole d’un homme de paix : le cardinal Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui, s’inquiète de la montée des d » ...la suite
Cette Chronique n’a pas pour objet de dire à l’Afrique qu’elle doit choisir son camp dans la guerre invisible que se livrent l’Occident et la » ...la suite