Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » L'empoisonnement de Yasser Arafat confirmé à 80%
L'empoisonnement de Yasser Arafat confirmé à 80%
Yasser Arafat serait bien mort empoisonné au polonium en 2004, ont indiqué mercredi la chaîne d'information Al Jazeera et sa veuve Souha. Elles se basent sur le rapport de l'Institut de radiophysique de Lausanne, qui a analysé la dépouille de l'ancien dirigeant palestinien, décédé en 2004 à Paris.

"Les résultats soutiennent modérément l'hypothèse que la mort a été la conséquence d'un empoisonnement au polonium-210", selon le texte du rapport diffusée par la chaîne qatarie. La certitude atteindrait 83%."Il s'agit d'un vrai crime, d'un assassinat politique", a commenté à Paris Souha Arafat, qui dit avoir reçu un rapport de l'Institut de Lausanne.

Ce rapport "confirme tous nos doutes", a-t-elle ajouté après avoir rencontré des experts suisses, l'une des trois équipes de légistes chargés d'effectuer des examens.

Beaucoup d'ennemis

Souha Arafat n'accuse aucun pays ou individu en particulier, mais souligne que le chef historique de l'Organisation pour la libération de la Palestine (OLP) avait beaucoup d'ennemis.

De leur côté, les juges français chargés d'une enquête pour assassinat n'ont pas encore reçu le résultat des expertises effectuées par des légistes français après l'exhumation du corps, a-t-on appris auprès du parquet de Nanterre.

Le corps de Yasser Arafat avait été exhumé en novembre 2012 à Ramallah. Une enquête pour assassinat avait été confiée quelques mois plus tôt à trois juges d'instruction de Nanterre après l'annonce par l'Institut de radiophysique de Lausanne de la découverte d'une quantité anormale de polonium sur des effets personnels.

Courte et mystérieuse maladie

Yasser Arafat est décédé à l'âge de 75 ans après une courte et mystérieuse maladie, le 11 novembre 2004. Aucune autopsie n'avait été pratiquée à l'époque, à la demande de sa veuve.

Une vingtaine de prélèvements ont été effectués après l'exhumation et des échantillons distincts ont été confiés à des équipes de médecins légistes français et suisses, ainsi qu'à une équipe d'experts russes, invités par les Palestiniens à aider à l'examen.


(ats / 06.11.2013 18h35)

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Depuis quelques jours les Centrafricains vivant en Tunisie sont inquiets des agressions dont sont victimes les noirs africains. Ces agressions font su » ...la suite
Blessé dans une attaque au colis piégé en décembre et évacué en Russie, Dmitri Sytyi est sur le point de revenir en Centrafrique. L’occasion p » ...la suite
Les infrastructures ont été officiellement remises ce lundi au gouvernement centrafricain en présence des partenaires. La prochaine étape de ce pr » ...la suite
La mission onusienne en Centrafrique a annoncé mercredi qu'elle aidera les autorités locales à réhabiliter le poste de douane de Béloko (ouest) d » ...la suite
La première session criminelle de l’année 2023 se déroulera du 06 février au 08 mars 2023, et l’audience du tirage au sort des jurés est pré » ...la suite
La filière nigérienne d'Orano, anciennement Areva, a exploité pendant 40 ans cette mine d'uranium dans le Sahara pour alimenter des centrales nucl » ...la suite
Mme Yellen, depuis vendredi à Dakar, première étape d'un déplacement en Afrique, a visité le site historique de Gorée en compagnie de son maire » ...la suite
Quand certains tuent par les armes, d’autres, en revanche, choisissent l’intoxication comme solution la plus simple pour exterminer une population » ...la suite
Le Président de la République, Son Excellence Professeur Faustin Archange Touadéra, a reçu en audience samedi 14 janvier 2023, au Palais de la Ren » ...la suite
Sixième langue la plus parlée au monde, le français est parlé dans de nombreux pays du monde. Cependant, il faut discerner les pays où notre lang » ...la suite