Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Centrafrique: les effectifs de la force africaine seront quasiment doublés à 6.000 hommes
Centrafrique: les effectifs de la force africaine seront quasiment doublés à 6.000 hommes
PARIS - AFP / 07 décembre 2013 20h35 - L'Union africaine a décidé de porter sa force en Centrafrique (Misca) à 6.000 hommes, contre 3.600 initialement prévus, a annoncé samedi la présidence française à l'issue d'un mini-sommet à Paris sur la situation dans ce pays.

Aucune date n'a été fixée pour le renforcement de cette force, qui ne compte actuellement que 2.500 hommes sur place, sous équipés et mal entraînés.

La France a de son côté renforcé son contingent sur place à hauteur de 1.600 hommes, contre 1.200 prévus jusqu'ici, avait auparavant indiqué le président français François Hollande.

L'Onu a donné jeudi son feu vert à l'intervention française en Centrafrique en soutien à la Mission internationale de soutien en Centrafrique (Misca).

L'Union africaine, qui dispose actuellement de 2.500 hommes sur place, a décidé de porter cette force à 6.000 hommes, a indiqué l'Elysée, après la rencontre organisée dans la foulée du sommet de l'Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique qui a réuni une quarantaine de dirigeants africains à Paris.

Lors de ce mini-sommet, auquel participait le Premier ministre centrafricain de transition Nicolas Tiangaye, les autorités centrafricaines ont été incitées à mettre en place immédiatement un processus de désarmement et de cantonnement des milices et à oeuvrer pour une transition politique qui doit déboucher sur des élections le plus tôt possible, selon le communiqué de l'Elysée.

Les chefs d'Etat présents (Tchad, Congo, Cameroun, Burundi, RDCongo, Ouganda et Sud-Soudan) ont également convenu de la nécessité d'apaiser les tensions entre communautés religieuses, se sont engagés à oeuvrer en ce sens et ont appelé la communauté internationale à mobiliser les moyens nécessaires pour faire face à cette situation.

Toute en saluant l'aide importante déjà accordée par les Etats-Unis et l'Union européenne, ils ont appelé à la convocation au plus tôt d'une conférence de bailleurs de fonds pour faire face à l'urgence humanitaire et assurer un fonctionnement minimum de l'Etat Centrafricain.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon assistait également à la rencontre, ainsi que le Président du Conseil européen, Herman Van Rampuy, le Commissaire Paix et Sécurité de l'UA et des ministres de plusieurs pays africains.


(©)

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Depuis quelques jours les Centrafricains vivant en Tunisie sont inquiets des agressions dont sont victimes les noirs africains. Ces agressions font su » ...la suite
Blessé dans une attaque au colis piégé en décembre et évacué en Russie, Dmitri Sytyi est sur le point de revenir en Centrafrique. L’occasion p » ...la suite
Les infrastructures ont été officiellement remises ce lundi au gouvernement centrafricain en présence des partenaires. La prochaine étape de ce pr » ...la suite
La mission onusienne en Centrafrique a annoncé mercredi qu'elle aidera les autorités locales à réhabiliter le poste de douane de Béloko (ouest) d » ...la suite
La première session criminelle de l’année 2023 se déroulera du 06 février au 08 mars 2023, et l’audience du tirage au sort des jurés est pré » ...la suite
La filière nigérienne d'Orano, anciennement Areva, a exploité pendant 40 ans cette mine d'uranium dans le Sahara pour alimenter des centrales nucl » ...la suite
Mme Yellen, depuis vendredi à Dakar, première étape d'un déplacement en Afrique, a visité le site historique de Gorée en compagnie de son maire » ...la suite
Quand certains tuent par les armes, d’autres, en revanche, choisissent l’intoxication comme solution la plus simple pour exterminer une population » ...la suite
Le Président de la République, Son Excellence Professeur Faustin Archange Touadéra, a reçu en audience samedi 14 janvier 2023, au Palais de la Ren » ...la suite
Sixième langue la plus parlée au monde, le français est parlé dans de nombreux pays du monde. Cependant, il faut discerner les pays où notre lang » ...la suite