Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Intervention en Centrafrique : les Français divisés
Intervention en Centrafrique : les Français divisés
Centrafrique: les opérations étaient "budgétées", assure Moscovici

Par LEXPRESS.fr, publié le 08/12/2013 à 20:35

Le ministre français de l'Economie Pierre Moscovici a assuré dimanche sur BFM TV que les opérations militaires à l'internationale étaient "budgétées" et que "l'argent n'était pas un problème".

Le ministre français de l'Economie Pierre Moscovici a assuré dimanche sur BFMTV que les opérations militaires à l'international étaient "budgétées".

Le ministre, interrogé sur le financement de l'intervention de la France en Centrafrique, a expliqué que "pour des opérations militaires il y a des provisions qui permettent de faire face".

"Ces choses là sont budgétées. Il existe une provision pour les opérations exceptionnelles", a-t-il ajouté.
C'est aussi une intervention "humanitaire, sur un temps court, dans un format donné, avec pas plus de 1.600 soldats français" déployés, a expliqué Pierre Moscovici.

Interrogé sur d'éventuels imprévus, il a répondu: "l'argent n'est pas un problème".

D'autant plus que cette opération est "circonscrite et n'a pas vocation à être longue", a-t-il fait valoir.
Environ 1600 soldats français ont été déployés en Centrafrique, pour mettre fin aux massacres et "désarmer toutes les milices et groupes armés qui terrorisent les populations", selon le président François Hollande.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/intervention-en-centrafrique-les-operations-etaient-budgetees-assure-moscovici_1306062.html#iquU2FCXXehsTaxt.99



Intervention en Centrafrique : les Français divisés


http://www.leparisien.fr Publié le 08.12.2013, 19h05 | Mise à jour : 19h53

Du Cameroun, un capitaine de l'armée française exposait vendredi le plan d'action de la journée à son escadron de combat. Ils ont ensuite fait route vers la Centrafrique (RCA) où dès dimanche les forces françaises été déployées. | LP / Philippe de Poulpiquet

Deux sondages qui se suivent mais ne se ressemblent pas.

Une courte majorité de Français (51%) approuvent l'intervention militaire française en République centrafricaine, selon un sondage Ifop*, réalisé après le déclenchement, le vendredi 6 décembre, de l'opération Sangaris.

Mais dans le baromètre Clai-Metronews-LCI réalisé par OpinionWay** avant le début de l'intervention, 64% des personnes interrogées se disaient opposées à cette opération, annoncée jeudi par le chef de l'Etat François Hollande, pour rétablir la paix civile dans ce pays agité de troubles meurtriers. Parmi les «anti», 33% sont «plutôt opposés» et 31% «tout à fait opposés». 35% sont pour, avec 30% «plutôt favorables» et 5% «tout à fait favorables». Plus généralement, la politique étrangère du président Hollande fait 61% de mécontents, contre 39% de satisfaits dans le sondage Opinionway.

Dans un sondage Ifop pour le site Atlantico publié samedi - mais réalisé lui après le début de l'intervention - 51% des sondés se disent au contraire favorables à cet engagement militaire (13% «tout à fait», «38% plutôt»). 48% des personnes interrogées n'y sont pas favorables. Jérôme Fourquet, le directeur du département opinion publique à l

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Depuis quelques jours les Centrafricains vivant en Tunisie sont inquiets des agressions dont sont victimes les noirs africains. Ces agressions font su » ...la suite
Blessé dans une attaque au colis piégé en décembre et évacué en Russie, Dmitri Sytyi est sur le point de revenir en Centrafrique. L’occasion p » ...la suite
Les infrastructures ont été officiellement remises ce lundi au gouvernement centrafricain en présence des partenaires. La prochaine étape de ce pr » ...la suite
La mission onusienne en Centrafrique a annoncé mercredi qu'elle aidera les autorités locales à réhabiliter le poste de douane de Béloko (ouest) d » ...la suite
La première session criminelle de l’année 2023 se déroulera du 06 février au 08 mars 2023, et l’audience du tirage au sort des jurés est pré » ...la suite
La filière nigérienne d'Orano, anciennement Areva, a exploité pendant 40 ans cette mine d'uranium dans le Sahara pour alimenter des centrales nucl » ...la suite
Mme Yellen, depuis vendredi à Dakar, première étape d'un déplacement en Afrique, a visité le site historique de Gorée en compagnie de son maire » ...la suite
Quand certains tuent par les armes, d’autres, en revanche, choisissent l’intoxication comme solution la plus simple pour exterminer une population » ...la suite
Le Président de la République, Son Excellence Professeur Faustin Archange Touadéra, a reçu en audience samedi 14 janvier 2023, au Palais de la Ren » ...la suite
Sixième langue la plus parlée au monde, le français est parlé dans de nombreux pays du monde. Cependant, il faut discerner les pays où notre lang » ...la suite