Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Centrafrique : la tension est "fortement retombée", selon l'armée française
Centrafrique : la tension est "fortement retombée", selon l'armée française
Le Point.fr - Publié le 18/12/2013 à 16:55

Selon le général Francisco Soriano, à la tête des 1 600 soldats de l'opération française Sangaris, "la situation s'est bien apaisée".

La "tension est fortement retombée" en Centrafrique, après les violences de ces deux dernières semaines, a estimé mercredi le chef du dispositif militaire français dans ce pays, le général Francisco Soriano. "C'est plutôt calme à Bangui depuis vendredi 13 (décembre) à midi. La situation s'est bien apaisée. Est-elle durable ? Je ne sais pas", a poursuivi le général, de passage dans la localité de Bossangoa, l'un des épicentres des violences entre chrétiens et musulmans dans le nord-ouest du pays.

"Nous sommes très prudents. Il y a encore des attitudes et des propos violents", a souligné l'officier supérieur, à la tête des 1 600 soldats de l'opération française Sangaris, déployés pour l'essentiel à Bangui, et une petite partie dans la région de Bossangoa. Dans la capitale Bangui, "nous continuons les opérations de désarmement, de contrôle, mais en veillant à ne pas perturber la vie qui reprend", a-t-il expliqué.

Intervention militaire de la France précipitée
La Centrafrique est plongée dans le chaos depuis la prise du pouvoir, en mars 2013, par la Seleka, une coalition hétéroclite de groupes armés musulmans venus du nord du pays. Après des mois d'exactions en tous genres des Seleka sur les populations chrétiennes, les violences interreligieuses se sont déchaînées le 5 décembre et les jours suivants, à la faveur d'une attaque de milices chrétiennes sur Bangui, et des représailles sanglantes de la Seleka qui ont suivi.
Ces événements ont précipité l'intervention militaire de la France, qui tente depuis lors de désarmer les belligérants et opère en soutien à une force africaine (Misca).

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L’homme d’affaires français Pierre Castel, 96 ans, qui a fait fortune dans le vin et la bière, est accusé d’avoir dissimulé une partie de sa » ...la suite
Accusé d’espionnage, Juan Rémy Quignolot, un ancien militaire de 57 ans, a bénéficié de la méditation du président gabonais pour regagner la » ...la suite
Depuis quelques jours les Centrafricains vivant en Tunisie sont inquiets des agressions dont sont victimes les noirs africains. Ces agressions font su » ...la suite
Blessé dans une attaque au colis piégé en décembre et évacué en Russie, Dmitri Sytyi est sur le point de revenir en Centrafrique. L’occasion p » ...la suite
Les infrastructures ont été officiellement remises ce lundi au gouvernement centrafricain en présence des partenaires. La prochaine étape de ce pr » ...la suite
La mission onusienne en Centrafrique a annoncé mercredi qu'elle aidera les autorités locales à réhabiliter le poste de douane de Béloko (ouest) d » ...la suite
La première session criminelle de l’année 2023 se déroulera du 06 février au 08 mars 2023, et l’audience du tirage au sort des jurés est pré » ...la suite
La filière nigérienne d'Orano, anciennement Areva, a exploité pendant 40 ans cette mine d'uranium dans le Sahara pour alimenter des centrales nucl » ...la suite
Mme Yellen, depuis vendredi à Dakar, première étape d'un déplacement en Afrique, a visité le site historique de Gorée en compagnie de son maire » ...la suite
Quand certains tuent par les armes, d’autres, en revanche, choisissent l’intoxication comme solution la plus simple pour exterminer une population » ...la suite