Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Livres & Médias » Georges Adrien Poussou, ministre centrafricain de la Communication du gouvernement de transition sur RFI répond à Bozizé
Georges Adrien Poussou, ministre centrafricain de la Communication du gouvernement de transition sur RFI répond à Bozizé
http://www.rfi.fr VENDREDI 03 JANVIER 2014

Par Nicolas Champeaux

« Ses propos sont irresponsables, scandaleux, dangereux et suicidaires au regard du contexte actuel de la République centrafricaine. Les Seleka sont cantonés, ce sont les anti-Balaka qui se livrent à ces exactions. Aujourd'hui, nous, responsables politiques devons donner un message de paix et de concorde. »

Sur notre antenne hier, jeudi 2 janvier, l'ex-président centrafricain, François Bozizé, a nié toute responsabilité dans les violences intercommunautaires qui ont fait près de mille morts et des centaines de milliers de déplacés dans la capitale et dans l'intérieur du pays en l'espace de quelques semaines. Bozizé, chassé du pouvoir par la coalition rebelle Seleka en mars, a appelé le président de la transition Michel Djotodia à la démission. Il a par ailleurs manifesté son intention de revenir aux commandes du pays. Georges Adrien Poussou, le ministre de la Communication, de la Promotion de la culture civique et de la Réconciliation nationale du gouvernement de la transition, réagit à ses propos.

RFI : François Bozize estime que la sortie de crise en Centrafrique passe obligatoirement par la démission de Michel Djotodia. Que lui répondez-vous ?
Adrien Poussou : Cela ne manque pas de sel. Ses propos sont irresponsables, scandaleux, dangereux et suicidaires, au regard du contexte actuel de la République centrafricaine.

Vous maintenez que François Bozize dirige les anti-balaka. De quelles preuves disposez-vous ?

Nous savons que (François) Bozizé et ses enfants envoient de l

9 commentaires

C
Il est dans le mensonge comme tous ses collegues qui l'ont précédé .
P
Monsieur le ministre, faites attention à ce que vous dites. Avez-vous de preuves pour affirmer que Bozize envoie de l'argent á ses partisans par Western Union? Vous ne savez pas que ces genres de propos peuvent mettre en difficulté ces rares banques qui servent pour le moment dans le pays malgré les difficultés fien difficulté ces rares banques qui servent pour le moment dans le pays malgré les difficultés financières que le pays éprouve? Vous êtes vraiment sûr de ce que vous avez dit ou bien ce n'est qu'un soupçon? » lire la suite
K
Le ministre qui répond Bozize sur Rfi n'est pas un politicien c'est pour cette raison si rfi lui pose une question il as vraiment la peine à répondre ou il parle gauchement. désormais chercher une personne qui maîtrise la situation du pays en main comme historique ou géographique pour ne pas être troubler par deise la situation du pays en main comme historique ou géographique pour ne pas être troubler par des questions des journalistes
» lire la suite
H
Voici ce que disait cet homme il y a encore quelques mois (plus précisément en Mars 2013) : article centrafrique presse

Il a totalement retourné sa veste aujourd'hui pour nous raconter des conneries. Il a la mémoire coIl a totalement retourné sa veste aujourd'hui pour nous raconter des conneries. Il a la mémoire courte visiblement. Tu critiquait cette Seleka hier et on pensais que t'étais sérieux!!! Faux. Monsieur cherche juste à manger. Ferme-la et montre nous simplement que tu mérite ce poste, sinon tu finiras comme les autres un jour. Obligé de vivre en exil ou subir un autre sort. » lire la suite
L
Adrien P serait nommé ministre de communiquer des mensonges, et non de déposer des vérités sur tout ce qui se passe en Centrafrique comme un Homme !

Mr le ministre, depuis le 05.12.2013--2014,pourriez-vous chiffrer le nombre des êtres humains massacrés rien qu,à Bangui ?

Marcher sur deus chiffrer le nombre des êtres humains massacrés rien qu,à Bangui ?

Marcher sur des cadavres pour communiquer les mensonges et en profiter !Quelle Honte !

L,individu qui critiqua 24h/24h le regime Bozizé et Clan,aujourd,hui accepte de collaborer avec certains Malades !

Dorénavant La France devrait exiger aux ressortissants francais qui occupent des fonctions de ministre de la communication surtout en Centrafrique, de verser une cotisation mensuelle : pour leur retour en France !

Je suis toujours fier d,être Centrafricain.Mais depuis presque 7 ans j,ai honte de relire les ECRITS de certaines RESSOURCES HUMAINES de mon pays natal !
» lire la suite
A
Monsieur Adrien Poussou,l la solution pour un retour a la paix en centrafrique serait de considerer toutes les approaches possibles. Pour moi, je pense que la demission de Michel Djotodia est la seule solution pour une voie de sortie de crise en Centrafrique. Si entre lui et le Premier ministre, il n'ya pas de d'ententoie de sortie de crise en Centrafrique. Si entre lui et le Premier ministre, il n'ya pas de d'entente il serait mieux de changer cette equipe. Hier Laurent Fabius disait que le le pays etait a la porte de genocide et NGUENDE voulait defendre aujourd'hui cela est arrive. Donc, cette equipe est nulle et elle est entrain de jouer a l'avenir de tout un people. Il faut partyir Michel Djotodia ne maitrise rien et pourra rien faire. Il doit demissionner. David Dacko avait remis le pouvoir a l'armee en1981. Je pense que vous n'etiez encore ne Monsieur le Ministre. » lire la suite
D
Triste réalité, quel désolation devant autant de malheur et de folie des hommes.Quand allez vous renter à la maison, vous remettre au travail et laisser de coté cette haine qui ne peut engendrer que des souffrances. Quand comprendrez vous que vous n'avez rien à esperer sur ce chemin de violence !.Ressaisissez vo Quand comprendrez vous que vous n'avez rien à esperer sur ce chemin de violence !.Ressaisissez vous, pensez a vos enfants, à vous meme, à votre grand pays qui peut tous vous nourrir et vous rendre heureux. Un souhait pour finir cet article, que le prochain gouvernement aime la Centrafrique , pense à la servir plutot qu'à se servir. Tout cela dépend des hommes.Il nous reste l'espoir. » lire la suite
M
Je l'assure qu'il ne fera pas parti du nouveau gouvernement par ce qu'il parle comme un étranger. les Balaka sont les fils du pays qui ont vu leurs frères, s
G
Il est ou le Cameleon POUSOU et KONDEGUE vraiment la honte les vraies traitre dommage pour leurs age ils ont tous perdus on voulons jouer ce sale jeux je pense que nous les jeunes centrafricains on va regle leurs compte en france meme a bangui il se dise refugier politique en france alors que il sont a bangui il continen france meme a bangui il se dise refugier politique en france alors que il sont a bangui il continue a mentir a l'administration francaise il faux que l'administration ne regularise plus leurs sejour en france car c'est des profiteur de la societe » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
En Centrafrique, le ministre de la Santé a appelé ce week-end les médias à lutter contre la désinformation concernant le coronavirus, qui a fait » ...la suite
Créée le 22 février 1974 par l’empereur Jean-Bedel Bokassa, la télévision centrafricaine occupait une place prépondérante dans la sous-régio » ...la suite
Martin ZIGUÉLÉ tel qu’il n’a jamais été raconté auparavant pourrait valablement convenir comme titre à cet opuscule. Familier des arcanes de » ...la suite
Ernest Obama n’aura pas chômé trop longtemps. Tout récemment limogé de la Direction général de Vision 4, Ernest Obama a été promu en Centraf » ...la suite
Son premier roman, Batouala, aura été le bon. René Maran, né il y a 132 ans jour pour jour, en 1887, à bord d'un bateau qui conduisait ses parent » ...la suite
Sur l’écran, un type brandit un énorme parpaing. C’est pour fracasser la tête d’un malheureux qui, une minute plus tôt, poussait des hurleme » ...la suite
Ce livre est écrit selon l’auteur, pour que la transition dirigée par Catherine Samba-Panza en Centrafrique ne s'oublie pas. Dans l'histoire polit » ...la suite
Il y avait foule à Bangui pour assister aux premières projections du film "Camille" qui retrace les derniers mois de la vie de la photojournaliste f » ...la suite
Cinq ans après sa mort en République Centrafricaine, un film sur la photojournaliste angevine, Camille Lepage, sortira en salles le 16 octobre proch » ...la suite
La fille de l’ancien dictateur de Centrafrique, autrice du « Château de l’ogre », tourne la page d’une histoire éloignée des contes de fée » ...la suite