Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » CENTRAFRIQUE : QUE SE PASSE-T-IL ENTRE LE CENTRAFRIQUE ET LE TCHAD ? par Adolphe Pakoua
CENTRAFRIQUE : QUE SE PASSE-T-IL ENTRE LE CENTRAFRIQUE ET LE TCHAD ? par Adolphe Pakoua







Depuis les indépendances acquises en 1960, les peuples d'Afrique centrale ont toujours vécu en parfaite harmonie, qu'ils soient tchadiens, centrafricains, congolais ou gabonais, dans chacun des pays respectifs dans lesquels ces ressortissants se sont trouvés, chez eux comme ailleurs dans la sous-région.

Aujourd'hui le CENTRAFRIQUE connaît une des crises qu'aucun pays de l'ancienne AEF n'a connues depuis l'indépendance. Une crise qui a amené les dirigeants des pays concernés à faire rapatrier dans leur territoire leurs ressortissants respectifs, pour leur éviter de subir ce que le peuple centrafricain subissait sur son propre sol. A croire alors que la solidarité au sein de la CEEAC ou de la CEMAC n'était qu'une poudre de Perlimpinpin. Le CENTRAFRIQUE est devenu la peste, il faut prendre ses jambes à son cou et s'en éloigner.

Ainsi le CAMEROUN a mis à la disposition de ses ressortissants des vols aériens pour les ramener au bercail, le GABON a fait de même, suivi du CONGO .

Le TCHAD a un lien si ombilical avec le CENTRAFRIQUE qu'il ne pouvait pas faire comme les autres, pour envoyer de gros porteurs ramener au bercail les brebis tchadiennes égarées en CENTRAFRIQUE. Plusieurs longs convois encadrés par les forces tchadiennes de la MISCA suffisaient pour éloigner les ressortissants tchadiens de CENTRAFRIQUE, pour les mettre à l'abri dans leur pays d'origine. Au passage, des exactions en tous genres, qui ont mis des populations en déroute et dans lesquelles des saccages, des pillages, pour ne pas parler d'autres crimes supplémentaires auraient été perpétrés.

Quand on sait que le chef de l

2 commentaires

K
à l'époque, il yavait un homme du nom de jean bedel bokassa qui dirigeait ce petit pays; il faisait quand meme bon vivre à bangui. Puis bokassa s'en est allé précipitament marquand ainsi le début du calvaire des centrafricains par des successions de coups de force militaires. jusque là, ça allait un peu jusqu'ntrafricains par des successions de coups de force militaires. jusque là, ça allait un peu jusqu'à ce que arrive un aventurier du nom de djotodia et sa bande de mercenaires. Le dégat est là. Je regrette l'amateurisme politique de nombreux dirigeants centrafricains dont les maladresses sont les conséquences des souffrances de près de 75% de leurs compatriotes. » lire la suite
D
Pour DEBY c'est l'arroseur arrosé et l'effet boomerang est pour très bientot.La politique hégémoniste a toujours des effets pervers et l'histoire de la deuxième guerre mondiale en Europe est bien présente pour servir de leçon

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le trafic sur le corridor Brazzaville, au Congo, et Bangui, en République centrafricaine, vital pour les échanges commerciaux entre les pays, devrai » ...la suite
La décision des autorités camerounaises de maintenir les échanges avec les autres pays de la Cemac, en dépit de la fermeture des frontières déci » ...la suite
Le Président de la République Centrafricaine Faustin-Archange Touadera s’est rendu le 22 Avril dans la capitale de la République Démocratique du » ...la suite
Ce 13 avril 2020, entre en vigueur sur l’ensemble du territoire camerounais, la mesure gouvernementale imposant à toute la population le port du m » ...la suite
Ce 13 avril 2020, entre en vigueur sur l’ensemble du territoire camerounais, la mesure gouvernementale imposant à toute la population le port du m » ...la suite
Au Tchad, le président Idriss Déby annonce que Boko Haram a été chassé du territoire. Le chef de l’Etat tchadien qui s’est rendu sur le thé » ...la suite
Le Directeur général adjoint du Fonds Monétaire International (FMI), le Chinois Tao Zhang a annoncé, le 2 avril 2020, que le FMI accorderait une a » ...la suite
La Convention tchadienne de défense des droits de l’homme est montée au créneau. Elle dénonce l’existence de plus d’une dizaine de cachots s » ...la suite
Makaila Nguebla : les combats de Mboma dans le Lac Tchad, ont été d’une rare violence et une défaite véritable pour l’armée d’Idriss Deby p » ...la suite
Le chef de l'Etat Idriss Déby annonce le lancement à compter de ce dimanche matin de l'opération "Colère de Bomo" contre Boko Haram. "Nous devo » ...la suite