Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Le Congo et l'Angola pour la recherche d'une solution à la crise en RCA
Le Congo et l'Angola pour la recherche d'une solution à la crise en RCA








APA-Brazzaville (Congo) 2014-03-20 15:23:41

Le Congo et l'Angola envisagent de mutualiser leurs efforts dans la recherche de solutions aux crises qui secouent certains pays du continent à l'instar de la République centrafricaine, a indiqué jeudi à Brazzaville un communiqué des services la présidence congolaise.

Selon ce communiqué, cette volonté a été exprimée mercredi soir à Brazzaville au sortir d'une audience par le ministre angolais des relations extérieures, Georges Rebelo Pinto Chikoti, porteur d'un message du président angolais José Eduardo Dos Santos, au président congolais Denis Sassou N'Guesso.

« Il y a des relations très fraternelles entre la République d'Angola et la République du Congo. Naturellement nos présidents partagent plusieurs points de vue sur le contexte des crises africaines ».

Il a loué « la sagesse du président Sassou N'Guesso sur la plupart des problèmes qui minent la sous-région, notamment la question de la République Centrafricaine », affirmant qu'il était venu « voir si nos deux pays peuvent coordonner leurs efforts pour l'aide qu'on peut apporter à la RCA pour la sortir de cette crise ».

Rejetant d'un revers de main les idées entretenues au sujet des relations entre l'Angola et le Congo, l'homme d'Etat angolais a déclaré : « Nous étions au Cabinda récemment, où nous nous sommes retrouvés pour travailler sur les problèmes de frontières. Vous savez en ce moment que le Congo ou l'Angola connaissent une croissance économique importante. Nos pays ont grandi et les engagements sont nombreux, mais l'entente entre nos deux pays et nos présidents continue et est au beau fixe, non seulement il y a eu cette rencontre mais il va y en avoir d'autres ».

« Dans les tous prochains jours les présidents Dos Santos et Sassou N'Guesso vont se rencontrer pour renforcer les relations déjà fructueuses entre les deux pays », a encore dit Georges Rebelo Pinto Chikoti.

Le Congo et l'Angola sont membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) dont fait partie aussi la RCA, un pays secoué par une crise sans président depuis la chute du président François Bozizé en mars 2013, renversé par l'ex-rébellion de la Séléka.

http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=510971#sthash.oxg9S2SC.dpuf

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le trafic sur le corridor Brazzaville, au Congo, et Bangui, en République centrafricaine, vital pour les échanges commerciaux entre les pays, devrai » ...la suite
La décision des autorités camerounaises de maintenir les échanges avec les autres pays de la Cemac, en dépit de la fermeture des frontières déci » ...la suite
Le Président de la République Centrafricaine Faustin-Archange Touadera s’est rendu le 22 Avril dans la capitale de la République Démocratique du » ...la suite
Ce 13 avril 2020, entre en vigueur sur l’ensemble du territoire camerounais, la mesure gouvernementale imposant à toute la population le port du m » ...la suite
Ce 13 avril 2020, entre en vigueur sur l’ensemble du territoire camerounais, la mesure gouvernementale imposant à toute la population le port du m » ...la suite
Au Tchad, le président Idriss Déby annonce que Boko Haram a été chassé du territoire. Le chef de l’Etat tchadien qui s’est rendu sur le thé » ...la suite
Le Directeur général adjoint du Fonds Monétaire International (FMI), le Chinois Tao Zhang a annoncé, le 2 avril 2020, que le FMI accorderait une a » ...la suite
La Convention tchadienne de défense des droits de l’homme est montée au créneau. Elle dénonce l’existence de plus d’une dizaine de cachots s » ...la suite
Makaila Nguebla : les combats de Mboma dans le Lac Tchad, ont été d’une rare violence et une défaite véritable pour l’armée d’Idriss Deby p » ...la suite
Le chef de l'Etat Idriss Déby annonce le lancement à compter de ce dimanche matin de l'opération "Colère de Bomo" contre Boko Haram. "Nous devo » ...la suite