Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Tchad : Un plan d'urgence de 42 millions USD en faveur des retournés et refugiés de la Centrafrique
Tchad : Un plan d'urgence de 42 millions USD en faveur des retournés et refugiés de la Centrafrique


N'DJAMENA 29/04/14 (Xinhua) - Le Premier ministre tchadien Kalzeubé Payimi Deubet a lancé lundi un plan d'urgence de 42 millions USD (21 milliards F CFA) pour subvenir aux besoins des retournés et refugiés de la Centrafrique.

Jusqu'au vendredi dernier, parmi les 96.000 personnes enregistrées, seuls 28.879 sont relocalisées, alors que plus de 61. 000 demeurent dans des centres de transit au sud du pays et à N'Djaména, la capitale tchadienne.

"Le plan d'urgence vise à mieux guider et améliorer nos capacités de réponse face à cet afflux continu des retournés que nous enregistrons depuis décembre 2013", a déclaré M. Kalzeubé Payimi Deubet.

Couvrant la période allant de mai à octobre 2014, ce plan d'urgence s'articule autour de sept axes: assistance humanitaire alimentaire; protection sociale; accès aux soins de santé de base; eau, hygiène et assainissement; gestion des camps et abris; éducation; agriculture et pastoralisme.

Il permettra de prendre en charge 150.000 personnes, soit 25. 000 familles.
"La tragédie centrafricaine continue. Plus de 2.000 personnes ont encore franchi la frontière tchadienne ces dernières vingt- quatre heures", a indiqué Thomas Gurtner, coordonnateur humanitaire du système des Nations Unies au Tchad.

"Le système des Nations Unies qui a déjà investi 8 milliards F CFA (16 millions USD, Ndlr) en faveur de ces retournés, va continuer à accompagner le gouvernement tchadien", a-t-il promis.

Le plan d'urgence, fruit d'un processus participatif inclusif, sera suivi d'un autre de réinsertion, selon le chef du gouvernement tchadien.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Pressés par la Beac, les Etats de la Cemac ont finalement cédés en transmettant près de 140 copies de conventions signées avec les opérateurs p » ...la suite
Le Cameroun prend déjà en charge plus de 500 000 réfugiés centrafricains, et voit cette population en détresse grossir de jour en jour. L’ONU q » ...la suite
C’est la résolution prise jeudi dernier au terme de la rencontre entre le ministre des Transports, celui du Commerce et les syndicats des transport » ...la suite
Les représentants de plusieurs pays africains de la région des Grands Lacs, réunis vendredi à Luanda en un mini-sommet sur la situation en Centraf » ...la suite
Idriss Deby réaffirme son "attachement au respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale" de la Centrafrique. Le chef de l'État tch » ...la suite
Un mois après l’audience accordée par Ali Bongo au ministre centrafricain des Affaires étrangères, Sylvie Baipo Temon, émissaire de son homolog » ...la suite
Les onze pays de la Communauté économique des États d'Afrique centrale (CEEAC), réunis vendredi en sommet au Gabon, ont appelé à la fin "des cri » ...la suite
La RCA est un vaste pays enclavé se situant au cœur de l’Afrique Centrale. La position d’enclavement de la RCA constitue une contrainte majeure, » ...la suite
En Afrique Centrale, la question des infrastructures concernant les services de base (eau, énergie, télécommunications et transports) est au centre » ...la suite
Premier scrutin depuis la promulgation de la nouvelle Constitution et l’instauration du « régime présidentiel intégral », l’élection à la m » ...la suite