Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Centrafrique: le Tchad nie avoir soutenu les Séléka, comme l'affirme l'ONU
Centrafrique: le Tchad nie avoir soutenu les Séléka, comme l'affirme l'ONU

(AFP 09/06/14)

Le gouvernement tchadien a nié les accusations d'un récent rapport de l'ONU affirmant que le Tchad a soutenu l'ex-rébellion Séléka pour prendre le pouvoir en Centrafrique, les qualifiant d'"élucubrations", dans un communiqué parvenu à l'AFP dimanche.

Une commission d'enquête internationale mise en place par le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon en janvier a remis jeudi un premier rapport aux membres du Conseil de sécurité, dont l'AFP a obtenu copie.

Les enquêteurs affirment notamment "qu'il existe assez de preuves pour penser que (l'ex-président) Djotodia et la Séléka ont reçu un soutien financier et militaire du gouvernement du Tchad" pour renverser le président François Bozizé en mars 2013.

"Des officiers tchadiens ont été vus à Bangui après la prise de pouvoir par la Séléka, opérant dans le cadre du mouvement Séléka", ajoute le rapport, qui précise qu'après la chute des rebelles sous la pression internationale en janvier 2014, "ces officiers ont réintégré l'armée tchadienne" et sont devenus membres de la force africaine Misca à Bangui.

"Le gouvernement de la République du Tchad tient à rappeler une dernière fois qu'il n'a pas soutenu, ne soutient pas et ne soutiendra jamais un mouvement armé ayant l'intention de déstabiliser la RCA ou tout autre pays africain", indique le communiqué de N'Djamena.

"Tout en condamnant de la manière la plus forte ces élucubrations, le gouvernement de la République du Tchad appelle l'ONU à faire preuve de discernement et à arrêter une fois pour toute sa campagne gratuite contre le Tchad, aux desseins jusque-là inavoués", ajoute le communiqué.

Le gouvernement reproche aussi aux enquêteurs de l'ONU de ne pas avoir pris en compte "les lourds sacrifices consentis" par le Tchad "sur les plans humain, matériel et financier en vue de venir en aide à ce pays frère et ami depuis des décennies".

La Centrafrique vit depuis plus d'un an une crise sans précédent. Les exactions de deux groupes armés ennemis, ex-rebelles Séléka majoritairement musulmans et milices chrétiennes anti-balaka, contre les civils ont fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés.

6 commentaires

C
Tel est pris qui croyait prendre.
le sort de Deby est scellé.
On ne chane pas le cours de l'histoire.
S
vraiment Deby me fait honte,avec tout les preuves qui sont retenu contre lui,ainsi l'acte posé par ces propres militaire en ver les populations civil centrafricains,je vous rappel une chose toute les personnes qui on donner main forte a Ndjotodia pour prendre Bangui,lors de son premiers discours Ndjotodia les a tous tnner main forte a Ndjotodia pour prendre Bangui,lors de son premiers discours Ndjotodia les a tous trahi. » lire la suite
S

L'ERREUR DE LA RCA IL Y A PLUS D'UNE VINGTAINE D'ANNEES, C'EST D'ACCUEILLIR SUR LE SOL CENTRAFRICAIN LES TCHADIENS FUYANT LE CONFLIT TCHADIEN ENTRE HISSEN HABRE ET NGOUKOUNI ET LE RESTE DES CONFLITS AU TCHAD.

MAIS IL EST TEMPS QUE LES TCHADIENS EN CENTRAFRIQUE RENTRENT CHEZ EUX, AINSI QUE LES TOUS L>
MAIS IL EST TEMPS QUE LES TCHADIENS EN CENTRAFRIQUE RENTRENT CHEZ EUX, AINSI QUE LES TOUS LES OPPOSANTS TCHADIENS CIVILS, POLITICO-MILITAIRE, SOCIETE CIVILE.

AINSI LES CENTRAFRICAINS VONT DEVOIR DISCERNER LES FAUTEURS DE TROUBLES SUR LE SOL CENTRAFRICAIN.

CAR LA RCA EST A LA FIN D'UN CYCLE DE DESORDRE QUI PREND FIN ET QUE C'EST EN BONNE INTELLIGENCE QUE LES CENTRAFRICAINS BANTOUS VEULENT VIVRE EN PAIX AVEC LES PAYS VOISINS.

QUANT AUX MENSONGES DE L'EXECUTIF TCHADIEN, CELA N'ETONNE PAS LES CENTRAFRICAINS ET CENTRAFRICAINES BANTOUS. MAIS C'EST LA ROUE QUI TOURNE AVEC LE VENT COMME UN BOOMERANG.

VOUS POUVEZ MENTIR DIPLOMATIQUEMENT, MAIS DE GR
» lire la suite
D
"C'est quand le singe sait qu'il va mourir qu'il reconnait la chaleur de la forêt."Le mensonge du Tchad est normal car c'est un pays habitué avec la corruption. Prend-il les enquêteurs de l'ONU comme les corrupteurs et les corrompus de chez-lui qui transforment le mensonge en vérité? NON!!!Ce ne sont pas des vendet les corrompus de chez-lui qui transforment le mensonge en vérité? NON!!!Ce ne sont pas des vendeurs d'oignons du km5 mais plutôt des professionnels qui connaissent leurs travail. Ils ont des preuves palpables, ils n'inventent rien.
Que le Tchad soit tranquille, après la coupure du cordon ombilicale, la maman est séparée de l'enfant. Alors, que nous restons des pays voisins et non une province du Tchad."QUELQUE SOIT LA DUR
» lire la suite
A
Ce ptit Deby la a des foutaises au moment ou ses sbires faisaient du carnage les Centrafricains etaient ils des aveugles???D autres parts c est de sa faute car nos politiciens aiment lui lecher les bottes...
C
Monsieur Idris DEBI qui est Président du Tchad est bel et bien l'instigateur du problème Centrafricaine.Pourquoi lorsque en 2012 au mois de Novembre Président BOZIZE avait ramené les forces Tchadiennes qui assurent sa garde présidentielle au Tchad ça na pas plus à DEBI, c'est là le problème commence. Monsieursa garde présidentielle au Tchad ça na pas plus à DEBI, c'est là le problème commence. Monsieur appel tous les chefs rebelles de la région à N » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Les honorables Evariste Ngamana, Dieudonné Marien Djemé et Bernadette Souaninzi Gambo intègrent le Parlement de la Communauté Economique et Monét » ...la suite
On en sait un peu plus sur la mise en examen d’un homme d’affaire congolais, conseiller du président Denis Sassou-Nguesso. Lucien Ebata a été m » ...la suite
Trois semaines après le renvoi du contingent gabonais sur la base d’allégations d’agression sexuelle qui se sont totalement dégonflées depuis, » ...la suite
La venue du président centrafricain dans la capitale gabonaise pour y rencontrer le président Ali Bongo Ondimba intervient trois semaines après le » ...la suite
En quelques jours l’oligarchie congolaise vient de subir une série de revers particulièrement sévères qui viennent ruiner la tentative de dédia » ...la suite
Le président centrafricain Faustin Archange Touadera est attendu à Libreville en début de semaine prochaine, a annoncé jeudi le porte parole de la » ...la suite
Interné dans un hôpital militaire, le général Jean Marie Mokoko, vient d’être transféré de « force » à la prison de Brazzaville. Le gé » ...la suite
Le président du Comité militaire de transition du Tchad fera sa première visite officielle dans la capitale congolaise samedi 25 septembre 2021. » ...la suite
Le chef de la diplomatie du Tchad, Chérif Mahamat Zene, a affirmé jeudi avoir des "raisons" de se préoccuper de la présence des mercenaires russes » ...la suite
La 76e session de l’Assemblée générale des Nations qui s’est ouverte lundi à New-York, se vivra par visioconférence pour Ali Bongo. Eclabouss » ...la suite