Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Angola-Congo-Tchad-Centrafrique : mini-sommet tripartite sur la RCA à Luanda
Angola-Congo-Tchad-Centrafrique : mini-sommet tripartite sur la RCA à Luanda
http://www.adiac-congo.com/ Samedi 7 Juin 2014 - 15:30

Le président de la République du Congo, Denis Sassou-N

5 commentaires

K
Le drame c'est que les centrafricains eux même ne veulent pas de la paix. Pour preuve, des faucons continuent encore à prêcher la haine entre les communautés. Dans ces conditions comment la paix peut-elle revenir dans le pays de Boganda?
Y
Les centrafricains sortiront victoprieux de cette guerre imposée par la France avec Deby comme l'exécuteur. Les Sélékas ont été sauvés par la France en Décembre 2013, et continuent d'ëtre protégés, ce qui a exposé les populations musulmanes en majorité complices de non assitance aux populations non musulmaposé les populations musulmanes en majorité complices de non assitance aux populations non musulmanes en danger de mort sous les sélékas. Mais la dynamique est telle que plus personne ne veut plus entendre ALLAH OKBAR dans le pays de Boganda. La faute a la France, a Deby alias Charles Taylor et ses miliciens, et a Djotodia et les traitres centrafricains qui l'ont accueilli dans la joie. Le Rapport des Nations Unies pointe déja Deby alias Charles Taylor, qui logiquement devrait finir a la CPI, en compagnie de Bozizé, Djotodia, Nouredine et les leaders centrafricains qui soutiennent les atrocités de Deby en RCA depuis 1996. Merci Seigneur, voila que sous injonction de Obama l'Angola s'en mêle. L'avenir de la RCA se conjugue désormais en rose. Le Sélékas et les traitres sont vaincus, place a la politique et aux élections, le peuple sanctionnera tous les traitres qui ont survécu depuis 1996. Amen. Yassitoungou, la révoltée de Boromata » lire la suite
S
il est temps que la cour pénal international commence a ramassé les virus de la haine qui mine ce pays,pour laisser la place alla démocratie et la paix.
L
DOS SANTOS JE TE DEMANDE DE FAIRE PREUVE DE SAGESSE EN TE MEFIANT DE DEBY ET SON ACCOLYTE SASSOU QUI VEULENT DE FAIRE PORTER AUSSI LE CHAPEAU CENTRAFRICAIN QUI EST TROP GRAND POUR EUX . TIENS TOI A L'ECART DE CETTE COMBINE DONT LE CHEF D'ORCHESTRE EST HOLLANDE
L
faut pas condamner le peuple;la Bible à dit, le salaire du péché c'est la mort.

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Pressés par la Beac, les Etats de la Cemac ont finalement cédés en transmettant près de 140 copies de conventions signées avec les opérateurs p » ...la suite
Le Cameroun prend déjà en charge plus de 500 000 réfugiés centrafricains, et voit cette population en détresse grossir de jour en jour. L’ONU q » ...la suite
C’est la résolution prise jeudi dernier au terme de la rencontre entre le ministre des Transports, celui du Commerce et les syndicats des transport » ...la suite
Les représentants de plusieurs pays africains de la région des Grands Lacs, réunis vendredi à Luanda en un mini-sommet sur la situation en Centraf » ...la suite
Idriss Deby réaffirme son "attachement au respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale" de la Centrafrique. Le chef de l'État tch » ...la suite
Un mois après l’audience accordée par Ali Bongo au ministre centrafricain des Affaires étrangères, Sylvie Baipo Temon, émissaire de son homolog » ...la suite
Les onze pays de la Communauté économique des États d'Afrique centrale (CEEAC), réunis vendredi en sommet au Gabon, ont appelé à la fin "des cri » ...la suite
La RCA est un vaste pays enclavé se situant au cœur de l’Afrique Centrale. La position d’enclavement de la RCA constitue une contrainte majeure, » ...la suite
En Afrique Centrale, la question des infrastructures concernant les services de base (eau, énergie, télécommunications et transports) est au centre » ...la suite
Premier scrutin depuis la promulgation de la nouvelle Constitution et l’instauration du « régime présidentiel intégral », l’élection à la m » ...la suite