Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Lu pour vous : Centrafrique - Bénin : les bons conseils de Bio Tchané à Bozizé
Lu pour vous : Centrafrique - Bénin : les bons conseils de Bio Tchané à Bozizé
12/03/2012 à 15h:53 Par Jeune Afrique

Le gouvernement centrafricain bénéficie depuis trois mois des conseils du cabinet Alinadaou Consultancy International, fondé à Cotonou par le Béninois Abdoulaye Bio-Tchané (ABT). Premier objectif : faciliter la reprise des relations avec le FMI.

Toujours à la recherche d'un nouveau programme avec le Fonds monétaire international (FMI), le gouvernement centrafricain s'est offert depuis trois mois les discrets conseils du cabinet Alinadaou Consultancy International, fondé à Cotonou par le Béninois Abdoulaye Bio-Tchané (ABT).

Séjournant fréquemment à Bangui, où les autorités le logent dans le quartier résidentiel des « 14 villas », l'ancien directeur Afrique du FMI (et ex-candidat à la présidentielle béninoise de 2011) fait bénéficier le président Bozizé de son savoir-faire - confortablement rémunéré - en la matière.
Avec des résultats semble-t-il encourageants puisqu'une reprise des relations avec le FMI (qui conditionne le retour de l'aide des autres bailleurs de fonds) est « en bonne voie », dit-on à Washington. ABT marche sur les traces d'un autre ancien directeur Afrique du FMI, Alassane Ouattara.
Avant d'être élu président de la Côte d'Ivoire, ce dernier dirigeait en effet l'Institut international pour l'Afrique, un cabinet conseil en matière de relations avec les institutions de Bretton Woods qui eut pour clients Paul Biya et Omar Bongo Ondimba.



NDLR : Est-ce aussi Bio-Tchané qui a conseillé à Bozizé et Ndoutingaï la dissolution des conseils d

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Financé à hauteur de 5,3 milliard par la Banque Africaine de développement (BAD), en présence du président de la République Faustin Archange Tou » ...la suite
Début de solution à la crise des pièces de nouveau en circulation en Centrafrique. La Banque Centrale (BEAC) annonce l'approvisionnement pour palli » ...la suite
Selon Daniel Mackaire Eloung Nna, le secrétaire permanent du Secrétariat national de suivi du Processus de Kimberley, les artisans miniers installé » ...la suite
Les performances économiques en Centrafrique étaient bonnes en 2019 selon le Fonds Monétaire International (FMI). Cependant, le gouvernement doit e » ...la suite
La Russie va présider le Processus de Kimberley pendant toute l’année 2020. Cet organe tripartite censé lutter contre les diamants des conflits s » ...la suite
La Russie prend ce mercredi 1er janvier la présidence du processus de Kimberley, processus qui encadre le commerce du diamant en Afrique. Le Kremlin » ...la suite
Le Ministre des Mines et de la Géologie, Léopold M’boli-Fatrane a annoncé la tenue prochaine à Bangui, sous le très haut patronage du Présiden » ...la suite
Comment mieux tirer profit des contrats miniers octroyés aux investisseurs internationaux ? Les dirigeants africains viennent de solliciter la Facili » ...la suite
Le gouvernement centrafricain prévoit de baisser les taxes à l'exportation des pierres précieuses, à la fois pour lutter contre la fraude et augme » ...la suite
Depuis 1982, dans la forêt de Mbaïki (sud-ouest), des chercheurs s'intéressent au processus de régénération de la forêt dense humide. Hormis » ...la suite