Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Cameroun: trois morts dans un accrochage entre l'armée et un groupe armé centrafricain dans l'est
Cameroun: trois morts dans un accrochage entre l'armée et un groupe armé centrafricain dans l'est
06/10/14 (AFP)

Trois membres d'un groupe armé centrafricain ont été tués lors d'un accrochage avec des militaires camerounais dans l'est du Cameroun, à la frontière avec la Centrafrique, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

Dimanche, "des assaillants venus de Centrafrique ont attaqué la frontière camerounaise à Garoua-Boulaï" (est), a affirmé une source proche des services de sécurité s'exprimant sous couvert d'anonymat.

"l'armée a répliqué et a tué trois assaillants", a-t-elle ajouté, sans donner plus de précision.

Les échanges de tirs entre soldats camerounais et ce groupe armé se poursuivaient lundi, selon des témoins joints par l'AFP depuis Yaoundé.

"Le calme n'est pas revenu. A l'heure actuelle, ça ne va pas. Depuis 11 heures (ce lundi), il y a des échanges de tirs au niveau de la frontière entre les anti-balaka (milices centrafricaines majoritairement chrétiennes, ndlr) et les forces camerounaises", a confié un habitant de Garoua-Boulaï joint par téléphone, sous couvert d'anonymat.

La Centrafrique, qui partage avec le Cameroun une frontière longue de 700 km, est plongé depuis plus d'un an dans un conflit d'une gravité sans précédent, aux prises avec des groupes armés et des violences intercommunautaires qui ont fait des milliers de morts et des dizaines de milliers de déplacés.

Depuis décembre, quelque 90.000 réfugiés sont passés de Centrafrique au Cameroun, selon le Haut Commissariat aux réfugiés des Nations Unies (HCR).

Les deux principaux groupes qui sèment le chaos en Centrafrique, ex-rebelles Séléka à dominante musulmane --au pouvoir entre mars 2013 et janvier 2014-- et milices chrétiennes anti-balaka, ont mené à plusieurs reprises des incursions sur le territoire camerounais, commettant pillages et exactions sur leur passage.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le présumé meurtrier et son complice sont passés aux aveux et présentés au procureur de la République le 21 octobre 2021. Les faits remontent » ...la suite
Mahamat Abdelkader Oumar, plus connu sous le nom de guerre de Baba Laddé, était considéré comme un opposant de l’ancien président Idriss Déby » ...la suite
Les honorables Evariste Ngamana, Dieudonné Marien Djemé et Bernadette Souaninzi Gambo intègrent le Parlement de la Communauté Economique et Monét » ...la suite
On en sait un peu plus sur la mise en examen d’un homme d’affaire congolais, conseiller du président Denis Sassou-Nguesso. Lucien Ebata a été m » ...la suite
Trois semaines après le renvoi du contingent gabonais sur la base d’allégations d’agression sexuelle qui se sont totalement dégonflées depuis, » ...la suite
La venue du président centrafricain dans la capitale gabonaise pour y rencontrer le président Ali Bongo Ondimba intervient trois semaines après le » ...la suite
En quelques jours l’oligarchie congolaise vient de subir une série de revers particulièrement sévères qui viennent ruiner la tentative de dédia » ...la suite
Le président centrafricain Faustin Archange Touadera est attendu à Libreville en début de semaine prochaine, a annoncé jeudi le porte parole de la » ...la suite
Interné dans un hôpital militaire, le général Jean Marie Mokoko, vient d’être transféré de « force » à la prison de Brazzaville. Le gé » ...la suite
Le président du Comité militaire de transition du Tchad fera sa première visite officielle dans la capitale congolaise samedi 25 septembre 2021. » ...la suite