Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Livres & Médias » Sécurité et démêlés judiciaires du clan Bozize à la une à Bangui
Sécurité et démêlés judiciaires du clan Bozize à la une à Bangui

APA-Bangui (Centrafrique) - 2014-11-17 12:36:30 - La situation sécuritaire en Centrafrique avec les parcours respectifs des Seleka et des anti-Balaka résumé par Centrafric Matin et les démêlés judiciaires du clan Bozizé, occupent la une des journaux centrafricains de ce lundi. « Les Séléka ont pris le pouvoir et échoué lamentablement. Objectif atteint et perdu. La restauration de l'ordre constitutionnel désormais une utopie. Pour les anti-balaka, déposons les armes et allons aux élections », écrit Centrafric Matin.

« l'affaire seleka, la main de Nourredine serait-elle derrière la crise de la semaine dernière? », s'interroge de son côté l'Agora qui fait remarquer que l'affaire des 4 millions de francs cfa donnés pour calmer la colère des Séléka , « apparait comme une fausse information.

Selon l'Agora, cette information a été certainement fabriquée pour empêcher au commun des mortels de continuer à scruter dans les sacs à foins de l'insécurité dont le dossier en Centrafrique échappe désormais à toute démarche logique, avec en arrière plan des acteurs invisibles qui tirent les ficelles ».

Enfin le clan Bozize dans le collimateur de la justice, écrit Centrafrique Matin. Les milliards de commission seront vomis dans la caisse de l'Etat centrafricain » se réjouit le journal qui « jette des fleurs aux autorités centrafricaines et surtout à la justice pour la saisine du parquet de Paris pour que Bozize et ses clans puissent rendre compte eu peuple centrafricain ».

Abondant dans le même sens, Le Démocrate parle de «Bien mal acquis, la Centrafrique dépose plainte à Paris contre Bozize ». Et Médias + de renchérir que « Bozize père et fils dans des démêles judiciaires en France ».

Selon Médias +, de sources proches du dossier, les autorités centrafricaines jugent dans leur plainte, fort probable que ce patrimoine a été financé par des moyens illicites et que les comptes bancaires aient été alimentés par des revenus frauduleux, tout comme les véhicules.

l'Agora et Le Démocrate sont revenus sur le décès de Levy Yakité « Levy Yakité n'est plus » titre le premier et second « Levy Yakité décédé à Paris ».

l'Agora présente le défunt en indiquant que « le jeune leader de COCOARA et ancien conseiller à la jeunesse du président François Bozize est mort hier, dimanche à la suite d'un accident de circulation survenu samedi.


http://www.apanews.net/article_read-809852-seritet-delejudiciaires-du-clan-bozize-ea-une-eangui.html#sthash.MZXnzRY2.dpuf

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Ernest Obama n’aura pas chômé trop longtemps. Tout récemment limogé de la Direction général de Vision 4, Ernest Obama a été promu en Centraf » ...la suite
Son premier roman, Batouala, aura été le bon. René Maran, né il y a 132 ans jour pour jour, en 1887, à bord d'un bateau qui conduisait ses parent » ...la suite
Sur l’écran, un type brandit un énorme parpaing. C’est pour fracasser la tête d’un malheureux qui, une minute plus tôt, poussait des hurleme » ...la suite
Ce livre est écrit selon l’auteur, pour que la transition dirigée par Catherine Samba-Panza en Centrafrique ne s'oublie pas. Dans l'histoire polit » ...la suite
Il y avait foule à Bangui pour assister aux premières projections du film "Camille" qui retrace les derniers mois de la vie de la photojournaliste f » ...la suite
Cinq ans après sa mort en République Centrafricaine, un film sur la photojournaliste angevine, Camille Lepage, sortira en salles le 16 octobre proch » ...la suite
La fille de l’ancien dictateur de Centrafrique, autrice du « Château de l’ogre », tourne la page d’une histoire éloignée des contes de fée » ...la suite
Le 20 mai, une religieuse franco-espagnole était retrouvée assassinée en Centrafrique, où elle était missionnaire. Dans ce pays où des groupes a » ...la suite
Lors d’une manifestation de l’opposition, samedi 15 juin à Bangui, interdite par les autorités, deux journalistes français travaillant pour l » ...la suite
Deux journalistes français de l'AFP ont été violemment interpellés puis molestés par la police, samedi, alors qu'ils couvraient une manifestation » ...la suite