Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Livres & Médias » Le centrafricain Pacôme Pabandji (AFP TV) remporte le prix Rory Peck
Le centrafricain Pacôme Pabandji (AFP TV) remporte le prix Rory Peck

20/11/14 (AFP)

Pacôme Pabandji, reporter d'AFP TV en Centrafrique, a remporté mercredi le prestigieux prix Rory Peck, une distinction reconnue dans le monde entier qui récompense chaque année les meilleurs journalistes reporters d'images (JRI) pigistes.

Outre Pacôme Pabandji distingué dans la catégorie News pour sa couverture de la guerre civile dans son pays depuis septembre 2013, une autre collaboratrice de l'Agence France-Presse travaillant en Afrique, Nichole Sobecki (AFP TV - Nairobi) figurait parmi les trois finalistes pour sa couverture de l'attaque du Westgate Mall à Nairobi en 2013.

Andriy Perun (Reuters TV) avait été sélectionné pour ses reportages sur le conflit ukrainien.

Selon le jury, Pacôme Pabandji "a relevé l'un des défis les plus exigeants du métier de journaliste: être l'observateur impartial d'une guerre civile. Certains journalistes viennent couvrir un conflit puis repartent. Pacôme a eu la conviction qu'il fallait rester pour continuer à témoigner, et ceci est admirable" ont estimé les juges.

Le reporter d'images âgé de 23 ans a grandi entre le Cameroun, pays de sa mère, et la Centrafrique, où est né son père. Après des études de droit à Bangui, il est engagé par AFP TV, en pleine crise centrafricaine. Pendant un an, malgré des conditions de travail très difficiles, il a suivi au quotidien le conflit, témoignant des désastres humanitaires et de la violence des combats.

Pacôme a expliqué avoir "travaillé dans le seul objectif que la Centrafrique ne soit pas oubliée". Il a dédié son prix à son amie photojournaliste Camille Lepage, tuée en mai en Centrafrique.

C'est la première fois qu'un collaborateur d'AFP TV est distingué par le Rory Peck Trust, fondation d'aide aux journalistes pigistes créée en 1995 à la mémoire de Rory Peck, vidéaste indépendant tué à Moscou en 1993.
La directrice de l'Information de l'AFP, Michèle Léridon, s'est félicitée de "ce nouveau succès pour la couverture AFP TV en Afrique, région où l'AFP maintient un dense réseau de journalistes qui font vivre l'actualité du continent aux yeux du reste du monde".

Emmanuel Hoog, Président-Directeur Général de l'AFP, a salué l'action du Rory Peck Trust "qui oeuvre à mettre en valeur le travail des pigistes et à défendre leurs conditions de travail, alors que notre profession est tragiquement frappée par les détentions et meurtres récents de plusieurs de nos confrères".

"Les finalistes de cette année nous montrent l'importance du travail des pigistes, et leur détermination à continuer à témoigner et à enquêter, à un moment où les journalistes deviennent plus que jamais des cibles ou sont réduits au silence", selon la présidente du Rory Peck Trust, Tina Carr.

En documentaires et magazines, le prix Rory Peck est allé à une équipe de six cameramen nord-Coréens "Team Mindeulle", qui ont filmé secrètement en prenant des risques considérables pendant des années la vie dans leur pays.

2 commentaires

C
Il n'ya pas en centrafrique que des voleurs, des malfaiteurs, des rebelles et autres candidats improbables mais assidus aux postes ministeriels ou presidentiels.
Il y'a aussi des centrafricains qui peuvent percer autrement tout en rendant service au pays.
De ses études de droit , il est passé au photoer autrement tout en rendant service au pays.
De ses études de droit , il est passé au photo -journalisme.
Il pouvait être un prétendant sérieux à un poste dans un Ministère comme savent le faire les centrafricains qui ont étudié.
Il a préféré montré au yeux du monde et dans une forme d'impartialité exemplaire, la souffrance de son peuple.
Encouragements.
» lire la suite
C
Mes félicitations cadet et beaucoup de courage car c'est un travail a risque que tu fais pour ne pas que ton pays soit oublié. Que Dieu te protège. PS 91 pour toi bravo

Mon commentaire

Dans la même catégorie
En Centrafrique, le ministre de la Santé a appelé ce week-end les médias à lutter contre la désinformation concernant le coronavirus, qui a fait » ...la suite
Créée le 22 février 1974 par l’empereur Jean-Bedel Bokassa, la télévision centrafricaine occupait une place prépondérante dans la sous-régio » ...la suite
Martin ZIGUÉLÉ tel qu’il n’a jamais été raconté auparavant pourrait valablement convenir comme titre à cet opuscule. Familier des arcanes de » ...la suite
Ernest Obama n’aura pas chômé trop longtemps. Tout récemment limogé de la Direction général de Vision 4, Ernest Obama a été promu en Centraf » ...la suite
Son premier roman, Batouala, aura été le bon. René Maran, né il y a 132 ans jour pour jour, en 1887, à bord d'un bateau qui conduisait ses parent » ...la suite
Sur l’écran, un type brandit un énorme parpaing. C’est pour fracasser la tête d’un malheureux qui, une minute plus tôt, poussait des hurleme » ...la suite
Ce livre est écrit selon l’auteur, pour que la transition dirigée par Catherine Samba-Panza en Centrafrique ne s'oublie pas. Dans l'histoire polit » ...la suite
Il y avait foule à Bangui pour assister aux premières projections du film "Camille" qui retrace les derniers mois de la vie de la photojournaliste f » ...la suite
Cinq ans après sa mort en République Centrafricaine, un film sur la photojournaliste angevine, Camille Lepage, sortira en salles le 16 octobre proch » ...la suite
La fille de l’ancien dictateur de Centrafrique, autrice du « Château de l’ogre », tourne la page d’une histoire éloignée des contes de fée » ...la suite