Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Choléra : l
Choléra : l

Extension vers la Centrafrique

http://www.pourquoidocteur.fr/  25.08.2016 à 17h21par Julie Levallois

 l'épidémie de choléra poursuit son avancée en République Démocratique du Congo. Son extension à la République Centrafricaine inquiète l'ONU.

 Loin de s’améliorer, l’épidémie de choléra s’étend en Afrique centrale. Après la République démocratique du Congo, la République centrafricaine pourrait en faire les frais. Les foyers s’étendent le long de la frontière entre les deux pays. Lors d’une conférence de presse organisée à Kinshasa (RDC) ce 24 août, l’ONU a fait part de son inquiétude.

 Une mobilisation multiple

Déclarée le 10 août, l’épidémie a connu une expansion le long du fleuve Congo avant de bifurquer vers la frontière avec la Centrafrique. A ce jour, 15 000 personnes sont tombées malades en RDC, dont 382 ont perdu la vie. Le vibrio cholerae, endémique dans le pays, a aussi touché près de 170 personnes de l’autre côté de la frontière.

Face à cette menace, les autorités sanitaires des deux pays ont prévu des réunions. L’objectif : définir une stratégie commune de lutte contre l’épidémie, avec le soutien de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’association humanitaire Médecins Sans Frontières. L’Unicef a également fourni du matériel d’hygiène et d’assainissement.

Traitement des eaux de source

« L’OMS et le ministère de la Santé et de l’Assainissement ont activé un centre de commande et de contrôle du choléra », annonce le bureau de l’OMS en Afrique sur son site. Une équipe mobile de MSF se déplace le long des fleuves Congo et Oubangui. Elle y aide la population à traiter les eaux de source et mettre en place les stratégies adaptées.

Mais la situation ne s’améliorera pas tant que les deux pays ne seront pas stabilisés. « La crise persistante du pays, dont l’insécurité de certaines zones, a exacerbé les défis existants sur la surveillance des maladies », alerte le Dr Michel Yao, représentant de l’OMS en Centrafrique.

Car la RDC fait actuellement face à une forte épidémie de fièvre jaune. Le pays vit actuellement de fortes tensions entre le gouvernement et l’opposition. Du côté de la Centrafrique, des violents affrontements ont opposé la Séléka musulmane au mouvement anti-Balaka chrétien. L’ONU a fini par intervenir avec le déploiement de casques bleus sur le terrain. Des crises qui affectent lourdement le système de santé.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Plus d’un mois après la mort de Martinez Zogo, un journaliste enlevé puis tué après avoir été torturé au Cameroun, l’influent homme d’aff » ...la suite
Depuis quelques années la Russie essaie de s’imposer comme un partenaire pour plusieurs pays africains notamment dans le domaine sécuritaire. Son » ...la suite
Pour apprendre le métier de journaliste, les Tchadiens sont principalement formés dans d’autres pays, notamment au Cameroun. Le 30 janvier, les mi » ...la suite
Manuela Roka Botey a été nommée Première ministre de Guinée équatoriale et devient la première femme de l’histoire de ce petit pays d’Afriq » ...la suite
Selon la Ligue tchadienne des Droits de l’Homme, au moins 11 civils ont été victimes d’exécution extrajudiciaire dans le lac Tchad. Dans un com » ...la suite
Les informations faisant état de la présence d'une nouvelle rébellion dans le sud du Tchad continuent de susciter des inquiétudes. D'après des » ...la suite
Il faut ouvrir des enquêtes sur les meurtres, la torture, les décès en détention et les détentions illégales d’un régime tchadien que la Fran » ...la suite
Un arbitrage favorable à une filiale du groupe Bolloré dans un litige l'opposant au port camerounais de Douala a été annulé à cause d'un "doute" » ...la suite
L'ONG Human Rights Watch (HRW) dénonce dans un rapport lundi 23 janvier des «meurtres», des «décès en détention», des «disparitions forcées » ...la suite
L’homme d’affaires canado-congolais Lucien Ebata ne mégotait sur les dépenses lorsqu’il s’agissait de soigner ses relations politiques ou di » ...la suite